Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Géorgie et France : le pianiste Georges Bériachvili


lundi 28 janvier 2013, par Mirian Méloua

Georges Bériachvili est né le 19 novembre 1970 à Tbilissi, en Géorgie, dans une famille amateur de musique, ne comportant pas de musicien.

 

Des études éclectiques


Après un apprentissage du piano entre 7 et 11 ans, il abandonne les cours. A 14 ans, il retrouve le goût du piano mais insuffisamment pour entreprendre des études musicales et s'oriente vers les sciences physiques (chimie organique).

En 1993, il intègre le Conservatoire de Tbilissi et entreprend une double formation, musicologue et interprète (notamment avec Ethéry Djakéli comme professeur).

 

Un début de carrière en Géorgie


De 1999 à 2001, il est pianiste, musicologue et chercheur à l'Institut de la culture d'Etat de Tbilissi (Centre de recherches dans le domaine de la théorie et de l'histoire de la culture).

De 1998 à 2001, il est aussi auteur et présentateur d'émissions musicales radiophonique sur différentes chaînes de la radio.

En 2000 et 2001, il est professeur à la Maîtrise auprès du Centre musical de la ville de Tbilissi.

En parallèle, à partir de 1998, il présente régulièrement des récitals et des concerts de musique de chambre dans la petite salle du Conservatoire de Tbilissi (Bach, Mozart, Beethoven, Chopin, Schubert, Brahms, Webern, ...).

 

La carrière en France


En juillet 2000, il s'inscrit en cycle de perfectionnement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Il s'installe en France avec pour objectif trois activités, concertiste, pédagogue et musicologue.

Il se sent proche de certaines compositions de Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, Brahms, Webern, Stockhausen ... Scriabine ... Bach, Chopin, Tchaikowsky, Rachmaninov, Debussy ... qu'il joue régulièrement en concert.

En 2010, il soutient une thèse doctorale sur la théorie, l'esthétique et la psychologie de la musique d'avant garde du 20ème siècle.

En 2011, il donne différents concerts en France (Vauréal, Paris Ile Saint Louis, Paris Salle Païva, Rueil Malmaison) et en Pologne (Slupsk).

En 2012 et 2013, Georges Bériachvili prévoit différents concerts au Théâtre de l'Ile Saint Louis à Paris (1) et (2).

 

Discographie


Mars 2011 : "Récital allemand" (Cristal Records Classic), deux cents ans de survol de l'histoire de la musique du piano allemand, de Bachs à Brahms.

 

Prix


En 2012, il reçoit le prix Simone et Cino del Duca décerné par l'Académie des Beaux-Arts.

 

Notes


-  (1) Les concerts du pianiste Georges Bériachvili,

-  (2) Les concerts du pianiste Georges Bériachvili (de mars à décembre 2013).

Différentes sources dont Cité internationale des Arts, Piano bleu.



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Le COLISEE
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Géorgie
08. Kazakhstan
09. Kirghizstan
10. Macédoine
11. Moldavie
12. Monténégro
13. Ouzbékistan
14. Russie
15. Serbie
16. Tadjikistan
17. Turkménistan
18. Ukraine
19. Etats autoproclamés
20. Union européenne
21. Grandes régions d'Europe et d'Asie
22. Séminaires et conférences (Europe de l'Est)
23. Evénements (Europe de l'Est)
24. Offres d'emplois et de bourses (Europe de l'Est)
25. Thèmes transversaux
26. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Géorgie et France : la pianiste Khatia Buniatishvili
Géorgie et France : la mezzo-soprano Nona Javakhidze
Géorgie, Egypte et France : Artchyl Kharadze, alto
Géorgie et France : la pianiste Elisso Bolkvadzé
Irakli Davrichewy, jazzman et historiologue du jazz, d'origine géorgienne
Géorgie et France : la violoniste Lisa Batiashvili
Géorgie et France : Giorgi Mamniashvili, flûtiste
Géorgie et France : Alexandre Tchidjavadzé, violoncelliste
France et URSS : Ethéry Roukhadzé, épouse Djakéli, pianiste et professeur, d'origine géorgienne
Géorgie et France, la pianiste Meguy Sparsiachvili, épouse Djakeli

 



© 2014 COLISEE