Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie française, d'origine géorgienne


mercredi 27 mai 2009, par Mirian Méloua

Hélène Carrère d'Encausse est née le 6 juillet 1929 à Paris, d'un pére géorgien, Georges Zourabichvili.

Elle est historienne et spécialiste de la Russie.

La carrière professionnelle

Elle enseigne l'histoire et la science politique dans les universités françaises (Sorbonne, Institut d'études politiques de Paris) et est professeur invité de plusieurs universités étrangères (Belgique, Canada, Japon, Etats-Unis).

De 1984 à 1987, elle est présidente de Radio Sorbonne.

De 1986 à 1987, elle est membre de la Commission des sages pour la réforme du code de la nationalité.

Le 13 décembre 1990, elle est élue à l'Académie française.

En 1992, elle est conseiller auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

De 1993 à 1996, elle préside la Commission des sciences de l'homme (Centre national du livre).

En 1994, elle est élue député au Parlement européen, et vice-présidente de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense.

Le 21 octobre 1999, elle devient Secrétaire perpétuel de l'Académie française.

En 2004, elle préside le conseil scientifique de l'Observatoire statistique de l'immigration et de l'intégration.

L'oeuvre

De "L'Union soviétique de Lénine à Staline" en 1972 et de "L'Empire éclaté" en 1978 à "L'Empire d'Eurasie. Une histoire de la Russie de 1552 à nos jours" en 2005, ses ouvrages historiques sont multiples..

Elle a également publié des biographies sur Catherine II, Alexandre II, Nicolas II, Lénine et Staline.

La femme

Elle est Grand officier de la Légion d'honneur depuis 2008.

Hélène Carrère d'Encausse a trois enfants, Emmanuel Carrère, écrivain, Nathalie Carrère, avocate, Marina Carrère d'Encausse, médecin et journaliste.

Son frère, Nicolas Zourabichvili, est compositeur. Sa cousine germaine, Salomé Zourabichvili, fut ambassadrice de France en Géorgie et ministre des Affaires étrangères de la Géorgie. Son cousin germain, Tariel Zourabichvili, fut président de l'Association Géorgienne en France ; son cousin germain, Othar Zourabichvili, est actuellement président de cette association.



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Le COLISEE
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Géorgie
08. Kazakhstan
09. Kirghizstan
10. Macédoine
11. Moldavie
12. Monténégro
13. Ouzbékistan
14. Russie
15. Serbie
16. Tadjikistan
17. Turkménistan
18. Ukraine
19. Etats autoproclamés
20. Union européenne
21. Grandes régions d'Europe et d'Asie
22. Séminaires et conférences (Europe de l'Est)
23. Evénements (Europe de l'Est)
24. Offres d'emplois et de bourses (Europe de l'Est)
25. Thèmes transversaux
26. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Géorgie et France : Georges Mamoulia, diplomate géorgien et historien français
Kéthévane Davrichewy, écrivain et journaliste d'origine géorgienne
Constantin Andronikachvili (1916-1997), dit Andronikof, interprète du général de Gaulle, d'origine géorgienne
Georges Charachidzé (1930-2010), linguiste et historien du Caucase, d'origine géorgienne
Géorgie et France et Géorgie : Thorniké Gordadzé, universitaire, ancien ministre d'Etat
Vassili Karist, professeur de lettres, écrivain et auteur dramatique, d'origine géorgienne
Géorgie, Suisse et France : Joseph Davrichewy (1882-1975), révolutionnaire, aviateur, agent de contre-espionnage et écrivain
Géorgie, Russie, Allemagne et France : David Prangishvili, biologiste
Marie-Hélène Roukhadze, écrivain d'origine géorgienne

 



© 2013 COLISEE