Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


La Russie veut investir 125 milliards d'euros dans l'Extrême-Orient


mardi 20 novembre 2012, par Nicolas Lévilidane

Le gouvernement russe envisage une série de grands projets destinés au développement de l'Extrême-Orient.

Source : 20 minutes avec AFP.

Le gouvernement russe envisage une série de grands projets destinés au développement de l'Extrême-Orient, totalisant près de 125 milliards d'euros et incluant la modernisation de la ligne ferroviaire du Transsibérien, rapporte lundi le quotidien Vedomosti.

Selon le journal, le ministère du Développement de l'Extrême-Orient, un nouveau portefeuille créé depuis le retour au Kremlin du président russe Vladimir Poutine en mai, a établi une liste de 92 projets avec l'aide de la banque publique VEB, qui doivent maintenant être examinés par l'ensemble du gouvernement.

Le coût total envisagé "est proche de 5.000 milliards de roubles" (124,4 milliards d'euros), qui ne proviendraient "pas forcément uniquement de fonds publics", a indiqué au quotidien une source du ministère.

Les autorités russes se sont fixé comme nouvelle priorité le développement de cette immense région au potentiel énorme mais qui souffre depuis les années 1990 d'un exode massif de sa population vers la partie européenne du pays.

Parmi ces projets, 35 concernent les infrastructures, le plus coûteux étant la reconstruction de la ligne de chemin de fer Baïkal-Amour (BAM) qui traverse la Sibérie (plus de 25 milliards d'euros).

Le ministère y a aussi inclus une modernisation du mythique Transsibérien et sa connexion à la ligne ferroviaire transcoréenne, à laquelle travaillent déjà les chemins de fer russes.

Quelque 30 projets portent sur l'industrie énergétique et 20 sur l'exploitation de ressources naturelles (or et métaux notamment).

Certains s'interrogeaient toutefois sur le montant colossal de ce projet, alors que le budget fait face à des contraintes budgétaires plus strictes en raison de la crise économique mondiale.

"La liste du ministère (...) a été établie selon la logique suivante : le projet est intéressant du point de vue politique et il faut dépenser une somme énorme pour cela. La rationalité du point de vue économique n'est en revanche pas prise en compte", a ainsi critiqué un fonctionnaire, cité dans le journal sous couvert d'anonymat.

Avec AFP

Pour en savoir plus :

-  http://www.20minutes.fr/economie/10....



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Russie : Aeroflot créera une compagnie aérienne à bas prix
Russie : course au profit, corruption et obsolescence technique dans les transports (2011)
Pétrole : le russe Sourgout achète 21% du hongrois MOL (2009)
Un oligarque russe dans les nouvelles technologies, en Russie et aux Etats-Unis (2011)
La reconversion de la stratégie russe en matière de transport des produits pétroliers et gaziers menace l'économie de la Biélorusse, de l'Ukraine et des États Baltes (2007)
Russie : plan anti-crise de 66,9 milliards de dollars (2009)
Baisse de 17,4% de la Bourse de Moscou en août 2011
Russie : le prototype de centrale nucléaire flottante en difficulté (2011)
Russie : conséquences des crises financière et économique mondiales (2008)

 



© 2013 COLISEE