COLISEE

[ Accueil ] [ Retour à l'article ]

Géorgie : Jacques Chirac a reçu les lettres de créance de Natia Djaparidzé, nouvelle ambassadrice de Géorgie en France
http://www.colisee.org/article.php?id_article=1558

mardi 9 novembre 2004, par Mirian Méloua

Le président Jacques Chirac a reçu le 3 novembre 2004 les lettres de créance de nouveaux ambassadeurs étrangers, dont celle de Mme Natia Djaparidze, nouvelle ambassadrice de Géorgie en France .

Dès juin 2004, son nom était annoncé à Tbilissi comme proposable à l'Ambassade de Géorgie à Paris.

Début juillet 2004, un mouvement croisé se dessinait à l'Ambassade de Géorgie à Paris, laissée vacante par Gotcha Tchogovadzé en février, et à l'Ambassade de France à Tbilissi, laissée vacante par Salomé Zourabichvili en mars, au profit de Natia Djaparidzé et de Philippe Lefort.

Le 10 août 2004, le Parlement géorgien a confirmé le vaste mouvement diplomatique proposé par Salomé Zourabichvili, devenue ministre des affaires étrangères de la Géorgie.

Début septembre 2004, un séminaire a réuni à Tbilissi une douzaine de futurs ambassadeurs, dont Natia Djaparidzé.

Le 3 novembre 2004, Natia Djaparidzé a remis officiellement ses lettres de créance au président Chirac. Le poste d'ambassadeur de Géorgie en France aura été vacant durant 9 mois, les titulaires des principaux postes ayant été renouvelés.

Voir aussi :
-  Les nouveaux ambassadeurs de Géorgie à l'école de la diplomatie française
-  Géorgie : vaste mouvement diplomatique confirmé par le Parlement
-  Nouveaux ambassadeurs de France à Tbilissi et de Géorgie à Paris
-  Géorgie : vaste mouvement diplomatique en cours

Mirian Méloua.


[ Accueil ] [ Retour à l'article ] [ Haut ]



© 2013 COLISEE