Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Géorgie : rapatriement de la sépulture de Tcholokhachvili à l'étude


HÉROS NATIONAL DÉCÉDÉ EN FRANCE EN 1930
jeudi 3 novembre 2005, par Mirian Méloua

Le rapatriement des sépultures des grands hommes géorgiens du cimetière de Leuville-sur-Orge vers la Géorgie viderait certainement la commune de symboles forts et en diminuerait l'intérêt pour les centaines et les centaines de Géorgiens qui y viennent en pélerinage chaque année. L'absence de projet visant à valoriser le patrimoine historique constitué depuis 1922, sous forme de "musée de la Ière République de Géorgie", ou de "centre culturel franco-géorgien", ou de toute autre structure, pose question quant à la pérennité de la culture géorgienne à Leuville-sur-Orge.

Sur information du ministère de la Culture, de la Protection des Monuments et des Sports de la Géorgie, les médias géorgiens rapportent qu'une commission spéciale a été crée afin de rapatrier la sépulture de Kakoutsa Tcholokhachvili du carré géorgien du cimetière de Leuville-sur-Orge vers le panthéon Mtatsminda en Géorgie.

Après l'échec de l'insurrection nationale géorgienne de 1924, à laquelle il avait pris part à la tête de ses deux cents cavaliers, Tcholokhachvili avait fuit par la Turquie afin de gagner la France. Il y décéda en 1930.

La commission est présidée par Guiorgui Gabachvili, 32 ans, ministre nommé le 17 février 2004 et qui fait figure d'ancien dans le gouvernement de Zourab Noghaïdéli. Elle vise la date de rapatriement du 23 novembre 2005.

Il est à noter que les questions relatives à la résidence d'exil de Leuville-sur-Orge des dirigeants de la Ière République de Géorgie (1918-1921) avaient jusqu'à présent été traitées par le ministère des Affaires Etrangères de la Géorgie, dont l'ancienne titulaire était Salomé Zourabichvili et dont le nouveau titulaire est Guéla Béjouachvili depuis le 20 octobre 2005.

Il est également à noter que Kakoutsa Tcholokhachvili représente l'une des figures les plus emblématiques du carré géorgien du cimetière de Leuville-sur-Orge, comptant plus de 500 sépultures dont une bonne part d'insurgés anonymes de l'année 1924.

Voir aussi :

-  Géorgie et France : Kakoutsa Tcholokhachvili (1888-1930), héros national

-  Le "carré géorgien" du cimetière communal de Leuville-sur-Orge

-  Liste Internet des Géorgiens inhumés à Leuville-sur-Orge (2005)



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Le COLISEE
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Géorgie
08. Kazakhstan
09. Kirghizstan
10. Macédoine
11. Moldavie
12. Monténégro
13. Ouzbékistan
14. Russie
15. Serbie
16. Tadjikistan
17. Turkménistan
18. Ukraine
19. Etats autoproclamés
20. Union européenne
21. Grandes régions d'Europe et d'Asie
22. Séminaires et conférences (Europe de l'Est)
23. Evénements (Europe de l'Est)
24. Offres d'emplois et de bourses (Europe de l'Est)
25. Thèmes transversaux
26. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Résidence d'exil de la Ière République de Géorgie, à Leuville-sur-Orge
Géorgie : hommage aux conjurés de 1924
Recensement des Géorgiens résidant régulièrement en France (2004)
Leuville-sur-Orge : la petite Géorgie
Géorgie : arrêt du site Internet de l'Association géorgienne en France
Le département de l'Essonne décide de soutenir les journées franco-géorgiennes (2005)

 



© 2014 COLISEE