Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Le Monténégro a célébré son indépendance (2006)


mercredi 12 juillet 2006

Le Monténégro, dernier né des Etats européens, a célébré son indépendance le 11 juillet 2006 après avoir décidé, le 21 mai lors d'un référendum historique, de se séparer de la Serbie. Les présidents de Slovénie, Croatie et Serbie ont assisté aux cérémonies à Podgorica.

Ces trois présidents se sont ainsi réunis pour la première fois, sur invitation de leur homologue monténégrin Filip Vujanovic, depuis des négociations sans résultats organisées par leurs prédécesseurs pour éviter une désintégration violente de la Fédération yougoslave au début des années 1990. Les présidents de Macédoine et de Bosnie, Branko Crvenkovski et Sulejman Tihic, manquaient toutefois à l'appel en raison d'engagements antérieurs. Premier arrivé, le président croate, Stjepan Mesic, a signé une déclaration "de bon voisinage" avec M. Vujanovic afin d'améliorer des relations restées tendues après les conflits des années 90. La déclaration souligne "les buts stratégiques communs pour préserver la paix, la stabilité et le développement" vers l'intégration à l'Union européenne, objectif prioritaire des anciennes républiques yougoslaves. "Nous sommes persuadés que reconnaître la vérité du passé est une condition indispensable pour avancer vers l'avenir", indique notamment la déclaration. "La responsabilité des crimes de guerres commis ne peut être qu'individuelle", ajoute le texte en soulignant que la coopération avec le Tribunal pénal international (TPI) de La Haye est la manière "la plus efficace pour s'opposer aux thèses dangereuses de culpabilité collective". La Croatie a obtenu le statut de candidat à l'adhésion à l'UE après l'arrestation du général croate Ante Gotovina, inculpé de crimes de guerre et dans l'attente de son procès devant le TPI. Le Monténégro a été soupçonné, lorsqu'il était uni à la Serbie, d'avoir donné refuge à des criminels de guerre. Mais il s'est depuis engagé à coopérer pleinement avec le tribunal de La Haye. Le Monténégro a proclamé son indépendance le 3 juin, après un référendum le 21 mai au cours duquel le vote en faveur de la séparation a obtenu plus de 55 % des voix, mettant ainsi un point final au démembrement de la Yougoslavie, commencé lors des guerres qui ont déchiré les Balkans dans les années 90.

SDA-ATS



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Élection présidentielle de nouveau invalidée au Monténégro (2003)
Composition du gouvernement de la République du Monténégro (2003)
Monténégro : composition du gouvernement de M. Zeljko Sturanovic (2006)
Les premiers résultats du référendum ouvrent au Monténégro la voie de l'indépendance (2006)
Le Monténégro tenté par l'indépendance (2004)
L'élection présidentielle au Monténégro invalidée (2003)
Filip Vujanovic, président du Monténégro : Bruxelles se rend compte que l'Union de Serbie-et-Monténégro ne peut pas survivre (2004)
Résultats de l'élection présidentielle au Monténégro du 9 février 2003
A quelques jours du scrutin, le oui à l'indépendance du Monténégro est donné gagnant dans les sondages (2006)
Nezavisnost ! : la Commission électorale et l'Union européenne valident la victoire du "oui" au référendum sur l'indépendance du Monténégro (2006)

 



© 2013 COLISEE