Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Géorgie : le choeur SIMI


LES VOIX POLYPHONIQUES DE GÉORGIE
lundi 8 juin 2009, par Mirian Méloua

Le choeur SIMI fut créé à l'Université Technique de Tbilissi, en 1989, à l'époque où Gotcha Tchogovadzé, futur ambassadeur de Géorgie en France et futur représentant de la Géorgie auprès de l'UNESCO, en était le Recteur.

Après avoir acquis une forte notoriété nationale, le choeur SIMI (1) entreprend une carrière internationale en Allemagne, en Espagne, aux Etats-Unis, en Grèce, au Japon, aux Pays-Bas, en Pologne, en Russie, en Ukraine et fort naturellement en France.

2002, une année particulière

Fort de la recommandation de Gotcha Tchogovadzé, le choeur SIMI engage sa première tournée en région parisienne : un accueil enthousiaste lui est réservé par le public français.

Le concert de Leuville-sur-Orge est hors normes. Les chants majestueux de Kakhétie font trembler l'assistance et réveillent le souvenir des émigrés politiques géorgiens des années 1920 qui reposent dans le "carré géorgien" du cimetière communal.

Depuis, chaque année, la chorale locale organise un atelier de formation aux chants polyphoniques géorgiens. La Commission Culturelle de la Commune n'est pas en reste puisqu'elle publie un livret intitulé "Leuville - sur - Orge et la Géorgie, une histoire commune" et portant en première page une photographie du choeur SIMI (2).

8 tournées, 80 concerts, des milliers de spectateurs

Depuis, les concerts en France s'enchaînent. NS Organisation et son directeur artistique, Serge Poulain, sèment la tradition géorgienne non seulement auprès des publics des grandes villes (Lille en particulier), mais aussi auprès des publics de province et de banlieue.

Arras (62), Auxerre (89), Avion (62), Bondues (59), Brétigny-sur-Orge (91), Dourdan (91), Eu (76), Framecourt (62), Gosnay (62), La Madeleine (59), Harnes (62), Lavaur (81), Leers (59), Le Touquet (62), Loix (17), Mallemort (13), Mauves (07), Orgelet (39), Ranchicourt (62), Ris Orangis (91), Roissy en France (95), Royan (17), Saint Germain lès Arpajon (91), Saint Martin de Pau (64), Sens (89), Tournus (71), ..., pour ne citer que ces villes, ont accueilli le choeur SIMI.

Art culturel majeur, le chant choral faisait partie de la vie sociale géorgienne ; il est un moyen d'expression noble et populaire à la fois, accompagnant les fêtes religieuses, les évènements, mais aussi les moments quotidiens les plus simples.

Le choeur SIMI est l'un des choeurs les plus représentatifs de cette polyphonie géorgienne. A cappella avec leurs voix de basse, baryton et ténor ou s'accompagnant d'instruments comme le pandouri (instrument à trois cordes), le tchongouri (instrument à quatre cordes), le tchouniri (instrument type violon à trois cordes), le salamouri (petite flûte), le doudouki (classé lui aussi dans la famille des flûtes) ou le tchiboni (sorte de cornemuse), les sept artistes incarnent avec authenticité la tradition vocale ancestrale géorgienne.

Revaz Guelashvili dirige et fait servir aussi bien le magnifique chant des conducteurs de boeufs de Kakhétie, Ourmouli que la chanson française Les Feuilles mortes interprétée à la caucasienne lorsqu'il est content de son public d'un soir ! (3)

Le choeur SIMI a prévu une tournée en 2009, du 18 juillet au 26 juillet, le menant de Lille à l'Abbaye de Sylvanès (12), en passant par Oeuf en Ternois (62), Mézin (47), Castelsarrasin (82), Lectoure (32), Mirande (32) et Villeneuve sur Lot (47).

Le public français ne s'en lasse pas.

NS Organisation :
-  Siège social : 200 boulevard Victor Hugo (BP 64) 64 590 - Lille Cedex. Téléphone 03 20 57 57.
-  Bureau parisien : 78 avenue des Champs Elysées 75 008 - Paris.
-  Serveur Internet : http://nsorganisation.com
-  Directeur artistique : Serge Poulain. Chargée des relations internationales : Maïa Mchédlishvili.

Plusieurs CD sont disponibles, "Georgian Country Group SIMI / Renaissance", "Georgian Folk Group SIMI / Renaissance", à se procurer auprès des artistes après le concert.

Notes :

(1) Le mot SIMI signifie "corde" en langue géorgienne.

(2) Le livret "Leuville-sur-Orge et la Géorgie, une histoire commune", tiré à plusieurs milliers d'exemplaires avec le soutien du département de l'Essonne est disponible à l'accueil de la Mairie. Des extraits de ce livret, avec la photographie du groupe SIMI, sont publiés sur le serveur de l'Association Géorgienne en France http://samchoblo.org/agf_leuville_s...

(3) Lors de la tournée 2009 en France, les chanteurs seront
-  ténors : Davit Lolashvili et Zaza Papadze
-  barytons : Revaz Gelashvili et Ilia Datuashvili,
-  Basse : Zourab Tskitishvili, Beka Gvinashvili et Phridon Mkervalishvili.

Voir aussi Géorgie : les chants polyphoniques



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Géorgie : la chanteuse Lela Tataraidze
Polyphonies : l'ensemble "HARMONIE GEORGIENNE", à Paris
Géorgie : quelques exemples de chants polyphoniques
Polyphonies géorgiennes : association française ARTILLAC
Polyphonies géorgiennes : l'ensemble français MARANI
Polyphonies géorgiennes : ensemble féminin français MADRIKALI
Géorgie : les danses traditionnelles
Polyphonies : l'ensemble géorgien BASIANI
Géorgie : Tenguiz Soukhichvili (1938-2007), danseur et directeur de troupe
Polyphonies : ensemble géorgien RIHO

 



© 2013 COLISEE