Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Serbie : les élections présidentielles du 20 janvier 2008


lundi 21 janvier 2008

Les résultats préliminaires, selon un organisme non officiel, le CESID, donnent
-  39,4% à Tomislav Nikolic,
-  35,4% à Boris Tadic,
-  7,9% à Velimir Ilic.

Un 2éme tour entre les deux candidats arrivés en tête se déroulera donc le 3 février 2008.

Les élections présidentielles du 20 janvier 2008 en Serbie se sont déroulées dans l'attente du devenir du Kosovo, province qui a toutes les chances de prendre son indépendance contre l'avis de la majorité des Serbes et contre celui de la Russie.

Même si les Serbes voyaient il y a quelque temps une candidature à l'Union europenne avec intérêt, les prises de position de la Russie, des Etats-Unis et de l'Union européenne sur l'indépendance du Kosovo ont influencé leur vote.

60% des 6,7 millions d'électeurs inscrits se sont présentés aux urnes.

Neuf candidats étaient en compétition.

Boris Tadic (Parti démocrate serbe, DS), 50 ans, président sortant, milite pour une candidature à l'Union Européenne. Les sondages le créditait d'un peu plus de 30% des suffrages au 1er tour : il recueille 35,4% des voix.

Velimir Ilic est soutenu par le Premier ministre Vosjislav Kostunica, par le Parti Nouvelle Serbie et par le Parti démocratique de Serbie, membres de la coalition au pouvoir. Vosjislav Kostunica était jusqu'à présent favorable à l'Union européenne , mais pour des raisons d'opportunité il semble s'en distancer. Velimir Ilic recueille 7,9% des voix.

Cédomar Jovanovic (Parti libéral démocrate) apparaît lui-aussi comme pro-occidental.

Tomislav Nikolic, 55 ans, appartient au Parti radical serbe (SRS), dont le leader naturel Vojislav Seselj répond actuellement d'accusations de "crimes contre l'humanité" devant le Tribunal Pénal International de la Haye. Ce parti est traditionnellement orienté vers la Russie et toute reconnaissance de l'indépendance du Kosovo par les Etats - Unis et l'Union européenne ne pourrait que le renforcer dans ses convictions. Les sondages le créditait de près de 40% des suffrages : il recueille 39,4% des voix.

Milutin Mrkonjic (Parti socialiste), ancien dirigeant de l'époque Milosevic, appartient à un mouvement nationaliste et populiste.

D'autres candidats, plus marginaux, se présentaient, Jugoslav Dobricanin, Milamka Karic, Istvan Pastor et Marjan Risticevic.

Voir aussi Biographie de Boris Tadic, ancien président de la république de Serbie



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Serbie : Tomislav Nikolic, président
L'élection présidentielle serbe du 13 juin 2004
Biographie de Boris Tadic, ancien président de la république de Serbie
La victoire de Boris Tadic à l'élection présidentielle ancre la Serbie dans la démocratie (2004)
Serbie : Boris Tadic, bien placé pour l'emporter au second tour l'élection présidentielle (2004)
Election présidentielle serbe : "pro-européen" Tadic contre "nationaliste" Nikolic (2012)
Serbie : le "nationaliste" Tomislav Nikolic élu président (20 mai 2012)
Serbie : ré-élection du président "pro-européen" Boris Tadic le 3 février 2008

 



© 2013 COLISEE