Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Géorgie : important remaniement ministériel (janvier 2008)


jeudi 31 janvier 2008, par Mirian Méloua

Le Parlement géorgien a voté le 31 janvier 2008 la confiance au nouveau gouvernement de Lado Gourguénidzé par 141 voix contre 0 (1).

Les spéculations sur une entrée au gouvernement de ministres de l'opposition se sont révélées fausses (2).

Les partis d'opposition parlementaire, les Nouveaux Droits et les Industrialistes, ainsi que ceux de l'opposition extra-parlementaire (les 9 partis du Conseil National Unifié et le parti du Futur) ne reconnaissent pas la légitimité du scrutin présidentiel du 5 janvier, donc du nouveau gouvernement : une manifestation de protestation est prévue le 15 février.

*

Si Guiorgui Baramidzé détient maintenant le record de longévité dans les gouvernements géorgiens de l'ère Saakachvili, Vano Mérabichvili en semble l'homme fort.

Le changement de ministre des Affaires étrangères a surpris, d'autant plus qu'après avoir refusé la responsablilité du Conseil National de Sécurité, l'ancien titulaire, Guéla Béjouachvili prend la tête des Services de Renseignements directement rattachés au Président de la République. Le nouveau titulaire, Davit Bakradzé, a été le porte-parole de Mikheïl Saakachvili durant la campagne électorale de décembre 2007.

Le ministère du Travail, de la santé et des affaires sociales est désormais occupé par un "vieil ami" du Premier ministre, Sandro Kvitachvili. Son expérience dans le domaine de la santé, ses six années passées aux Etats-Unis et un budget 2008 considérablement revu à la hausse lui donnent des atouts pour réussir les objectifs prioritaires confiés au gouvernement par Mikheïl Saakachvili. C'est un poste à risque.

Sont reconduits à la tête de leur ministère :
-  Guiorgui Baramidzé, ministre d'Etat chargé de l'Intégration euro-atlantique et vice-premier ministre (27.12.04),
-  Vano Mérabichvili, Intérieur (27.12.04),
-  Davit Kézérachvili, Défense (10.11.06),
-  Pétré Tsirikachvili, Agriculture (10.11.06),
-  Aleksander Khétagouri, Energie (07.09.07),
-  Nika Guilaouri, Finances (07.09.07).

Changent de ministère :
-  Davit Tkéchélachvili, ministre d'Etat à la Politique régionale : il était antérieurement au Travail, à la santé et aux affaires sociales (07.09.07). Le ministère est nouvellement créé,
-  Davit Bakradzé, Affaires étrangères : il était antérieurement à la Résolution des conflits (19.07.07),
-  Eka Tkéchélachvili, Procureur Générale de la République. Née en 1977, diplômée en droit de l'Université de Tbilissi et de l'Université Notre-Dame aux Etats-Unis, elle devient Procureur Générale, après avoir été présidente de Cour d'appel, vice-ministre et ministre de la Justice (07.09.07).

Entrent au gouvernement :
-  Témour Iakobachvili, ministre d'Etat à la Réintégration. Il était antérieurement vice-président de la "Georgian Foundation for Stratégic and International Studies". Le ministère était antérieurement dénommé ministère d'Etat à la Résolution des conflits,
-  Ioulon Gagochidzé, ministre d'Etat des relations avec les Diasporas : il était antérieurement archéologue et chercheur au "Georgian State Museum",
-  Nika Vachéichvili, Culture, protection des monuments et sports : il en était antérieurement vice-ministre,
-  Nika Gvaramia, Justice : il était antérieurement adjoint au Procureur Général de la République,
-  Eka Charachidzé, Economie : elle était antérieurement à la tête de l'Administration du Président de la République,
-  Guia Nodia, Education et Sciences : il était antérieurement président du "Caucasian Institute for Peace, Democracy and Devlopment",
-  Zaza Gamtsémlidzé, Environnement et ressources naturelles : il était antérieurement biologiste et directeur du "Georgian Botanical Institute",
-  Sandro Kvitachvili, Travail, santé et affaires sociales.

Quittent le gouvernement :
-  Zinaida Bestaeva, ministre d'Etat à l'Intégration (27.12.04. Le ministère est aboli.
-  Kakha Bendoukidzé, ministre d'Etat aux Réformes économiques (27.12.04) : il prend la tête de l'Administration du Premier ministre à la place de Pétré Mamradzé. Le ministère est aboli.
-  Goka Gabachvili, Culture, protection monuments et sports (17.02.04),
-  Zourab Adéichvili, Procureur Général de la République (10.06.04) : il prend la tête de l'Administration du Président de la République,
-  Guéla Béjouachvili, Affaires étrangères (20.10.05) : il prend la tête des Services de Renseignements géorgiens, en remplacement d'Anna Jvania,
-  Guiorgui Arvéladzé, Economie (20.11.06),
-  Davit Chantladzé, Environnement et ressources naturelles (07.09.07),
-  Maia Miminochvili, Education et sciences (22.11.07).

Notes :

(1) L'opposition parlementaire, principalement les députés du Parti des Nouveaux Droits et du Parti des Industrialistes, n'a pas pris part au vote.

(2) Lors d'une déclaration à la presse régionale, le président Mikheïl Saakachvili a confirmé que l'opposition avait refusé de participer au nouveau gouvernement : un poste de vice-premier ministre, des postes de ministre du Travail, de la santé et des affaires sociales, celui de l'Environnement et celui de l'Economie leur auraient été proposés.

Voir aussi :

-  Géorgie : Lado Gourguénidzé, ancien Premier ministre

-  Géorgie : David Bakradzé, ancien ministre et ancien président du Parlement

-  Géorgie : Nika Guilaouri, ancien Premier ministre

-  Géorgie : Nika Gvaramia, ancien ministre, incarcéré (19 décembre 2012)

-  Israël et Géorgie : David Kézérachvili, ancien ministre

-  Géorgie : Vano Mérabichvili, ancien Premier ministre

-  Géorgie : Guiorgui Nodia, ancien ministre

-  Géorgie : Pétré Tsiskarichvili, ancien ministre

-  Géorgie : historique des titulaires de postes ministériels



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Géorgie : Eka Tkéchélachvili, ancienne ministre
Géorgie : destitution de Mme Salomé Zourabichvili, ministre des Affaires étrangères (octobre 2005)
Géorgie : premier bilan du nouveau pouvoir, à l'aune de la liberté d'expression (mars 2005)
Géorgie : dernières évolutions politiques (novembre 2003)
France, Géorgie et France : Salomé Zourabichvili, ancienne ministre géorgienne
Géorgie : résultats provisoires des élections parlementaires du 28 mars 2004
La gorge de Pankisi est "presque" sécurisée (avril 2003)
Géorgie, France et Géorgie : Thorniké Gordadzé, ancien ministre d'Etat chargé de l'intégration euro-atlantique
Géorgie : Guiorgui Nodia, ancien ministre
Géorgie : Zourab Nogaïdéli et son gouvernement investis par le Parlement (février 2005)

 



© 2013 COLISEE