Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


L'Union européenne nomme le français Philippe Lefort représentant spécial pour le Caucase du Sud (août 2011)


vendredi 26 août 2011, par Mirian Méloua

L'Union européenne a nommé le diplomate français Philippe Lefort au poste de représentant spécial pour le Caucase du Sud. Il succède au diplomate suédois Peter Semneby.

Son mandat débute le 1er septembre 2011 pour se terminer le 30 juin 2012.

Il est chargé de promouvoir les contacts avec les gouvernements, les parlements et d'autres institutions du pouvoir, ainsi qu'avec les organisations de la société civile.

Il œuvrera pour assurer des solutions pacifiques aux conflits conformément aux normes du droit international. A ce titre, il co-présidera les négociations de Genève engagée sous l'égide des Nations unies, de l'OSCE et de l'Union européenne, entre la Russie et la Géorgie, avec une participation abkhaze et sud ossète en arrière plan, et suite à la guerre russo-géorgienne d'août 2008.

Parmi les objectifs de sa mission figure également la promotion de la coopération régionale dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et le crime organisé.

De 2004 à 2007, Philippe Lefort a occupé le poste d'ambassadeur de France à Tbilissi. Il a rejoint ensuite la mission diplomatique française à Moscou avant de regagner le Quai d'Orsay où il a dirigé le département "Europe continentale".

Il est certainement l'un des diplomates français les plus experts en relations russo-géorgiennes : il a en particulier participé aux côtés du président français Nicolas Sarkozy (à l'époque président de l'Union européenne), aux négociations avec la partie russe lors de la guerre russo-géorgienne d'août 2008 (2).

Notes :

(1) Philippe Lefort, ancien ambassadeur de France en Géorgie

(2) Selon des dépêches de la diplomatie américaine piratées et publiées, le journal Le Monde a rapporté un témoignage attribué à Philippe Lefort : un échange assez vif aurait opposé le 8 septembre 2008, à Moscou, le président français Nicolas Sarkozy et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Ce dernier aurait été traité de menteur et aurait été saisi par le col de sa veste. Russie : la difficile médiation française lors de la guerre en Géorgie en 2008 (WIKILEAKS, décembre 2010).

Voir aussi :

-  "L'Europe et la Géorgie, un dialogue exigeant" par Eric FOURNIER, ambassadeur de France en Géorgie (2011)

-  L'échec de l'Union européenne en Géorgie présage-t-il d'autres échecs face à la Russie ? par Nicolas LEVILIDANE (décembre 2008)

-  Géorgie : la Commission européenne pose des pré-conditions draconiennes à toute association économique (février 2011)

-  Dossier : la guerre russo-géorgienne d'août 2008.



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
L'échec de l'Union européenne en Géorgie présage-t-il d'autres échecs face à la Russie ? par Nicolas LEVILIDANE (décembre 2008)
Ministère français des affaires étrangères : communiqué du 10 août 2008 concernant le conflit russo-géorgien
UE : négociations sur l'accord de libre-échange avec la Géorgie (DCFTA)
Géorgie : la Commission européenne pose des pré-conditions draconiennes à toute association économique (février 2011)
Union européenne / Géorgie : travaux du Parlement européen (novembre 2011)
Géorgie et Union européenne : août 2010
Conflit russo-géorgien : communiqué de l'Union européenne (2 septembre 2008)
Union européenne / Géorgie : travaux du Parlement européen (octobre 2011)
Résolution du Parlement européen concernant la Géorgie (17 novembre 2011)
L'UE embauche : 75 postes à remplir au sein de la mission EUMM Georgia

 



© 2013 COLISEE