Accueil Brèves Plan du site Contact Admin


COLISEE Articles
comité pour l’information sur l’Europe de l’Est
   
 
 
[ Imprimer cet article ]


Le mot de départ de l'Ambassadeur de Géorgie en France, Mamuka Kudava (octobre 2012)


mercredi 7 novembre 2012

Chères amies, cher amis,

Paris est toujours une bonne idée, c'est très vrai. Toutefois, avec ce message je tiens à prendre congé à l'issu de mon mandat de 5 ans en tant qu'Ambassadeur dans ce beau pays. Pour tout diplomate de carrière c'est un grand honneur de représenter son pays à l'étranger et en particulier en France. Depuis 2007, au cours de cette mission honorable, j'ai pu devenir témoin et acteur de plusieurs moments cruciaux de l'histoire de ma patrie, tous liés au développement du pays et des relations franco-géorgiennes ou à son intégration européenne.

Dans toutes les étapes la France se tenait à nos côtés. L'implication personnelle du Président de la République pendant l'invasion russe et ses visites à Tbilissi l'ont bien démontré. On peut dire sans exagération que si la Géorgie demeure libre et indépendant, c'est en grande partie, grâce à ces efforts.

La France est aujourd'hui avec les autres pays phares de l'Europe avec la Géorgie pour l'épauler sur la voie de son intégration dans la famille européenne.

La diplomatie d'aujourd'hui se distingue radicalement de celle de la période de la guerre froide en matière des relations publiques. Elle permet désormais de nouvelles approches dans des rapports humains, y compris grâce aux nouvelles technologies. J'ai à mon tour taché d'établir le plus possible de nouveaux contacts personnels tout en gardant dans l'esprit la particularité de cet avantage de travailler en France, un des centres historique, culturel, touristique, économique et politique du monde. Pour arriver à ces fins, les nombreuses manifestations, y compris les journées culturelles géorgiennes, organisées par l'Ambassade m'ont bien aidé. Il me serait difficile de trouver le retour de la sympathie à l'égard de la Géorgie à Paris la capitale du charme et de l'élégance sans la participation des artistes célèbres français et géorgiens.

Je tiens à remercier le corps diplomatique géorgien et étranger, mes collègues de l'Ambassade de Géorgie à Paris, toute la communauté géorgienne de France et les nombreux amis Français géorgiophiles pour leur coopération, soutien et aide précieux. Soyez tous remerciés d'avoir si complètement, si intensément contribué à rendre ma mission si agréable, si fructueuse et si chaleureuse. Je quitte ce merveilleux pays avec un indéfectible souvenir que ni la distance ni le temps ne sauraient flétrir, encore moins effacer.

Très pris dans mes différentes missions diplomatiques durant ces 15 dernières années, je n'ai pu vivre dans mon pays que 3 ans, donc c'est avec d'autant plus de joie que je rentre à Tbilissi, ma ville natale. Je compte y continuer à oeuvrer dans ce processus historique qui est la construction d¹un pays démocratique européen.

A ceux qui restent, je demande de réserver à mon successeur un accueil aussi chaleureux que celui que vous m'avez réservé. Ils auront à écrire avec vous, à vos côtés, une nouvelle page de l'histoire de nos relations bilatérales. J'espère que cette page sera heureuse, et marquera, pour la Géorgie et pour la France, un approfondissement de l'amitié qui lie nos deux peuples.

Merci à vous tous, du fond du coeur.

Mamuka Kudava.

Voir aussi

-  Géorgie : Mamuka Kudava, ancien ambassadeur en France.



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 
  01. Accueil
02. Albanie
03. Arménie
04. Azerbaïdjan
05. Biélorussie
06. Bosnie-Herzégovine
07. Croatie
08. Géorgie
09. Kazakhstan
10. Kirghizstan
11. Macédoine
12. Moldavie
13. Monténégro
14. Ouzbékistan
15. Russie
16. Serbie
17. Tadjikistan
18. Turkménistan
19. Ukraine
20. Etats autoproclamés
21. Union européenne
22. Grandes régions d'Europe et d'Asie
23. Thèmes transversaux
24. Les séminaires et les conférences
25. Les dossiers du COLISEE

Contact
 

 
 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Paris s'est-il rapproché de Tbilissi ?
Les accords de coopération franco-géorgiens (2009)
Philippe Lefort, ancien ambassadeur de France en Géorgie
La situation de Mme Zourabichvili, ancienne ambassadrice de France et ministre des Affaires étrangères de Géorgie, est examinée en Conseil d'Etat
Visite à Tbilissi de Renaud Muselier, secrétaire d'Etat aux affaires étrangères
Les relations entre la France et la Géorgie (2009)
Géorgie : Jacques Chirac a reçu les lettres de créance de Natia Djaparidzé, nouvelle ambassadrice de Géorgie en France
Eric Fournier, ancien ambassadeur de France en Géorgie
Géorgie : Ekaterine Siradze Delaunay, possible nouvel ambassadeur en France (selon les médias géorgiens)
Géorgie : les actions de l'Ambassade de France (2005)

 



© 2013 COLISEE